Rechercher
  • Muriel

Pardonner... ce 9 mai 2020

Mis à jour : 14 mai 2020



Dompter, autres, apercevoir, dépenser, hauteur, proposer, mensongers, conscience concerné, pardonner, miel.



















N'essaie plus de dompter les autres. Tu as vu avec retard que tu es la seule à pouvoir changer. Cela te permet de dépenser moins d'énergie et de prendre plus de hauteur. Tu as pris conscience de tous les propos mensongers auxquels tu as crus. Ne te sens plus concernée. Mais apprends à pardonner, Miel de mon cœur. 💕 Mu

Dompter, contrôler… ses émotions ? Et dépenser des trésor d’énergie !?! Plus concerné par ces comportements consternants… Bien au contraire, proposer un autre regard… les accueillir Les prendre en considération, les placer en conscience… Apprendre à les observer avec douceur… Plus de mensonge… Apercevoir, petit à petit, voir… avec le coeur, plutôt que simplement regarder Entendre plutôt que simplement écouter Prendre de la hauteur… pardonner… se pardonner S’oindre de baume… baume de miel, de douceur et d’amour Fred

Je prend de la hauteur, bientôt, je suis sur le trapèze, au sommet du chapiteau. Je virevolte joyeusement répétant les exercices appris avec mon grand père. En-dessous le dompteur et ses lions, personne ne m‘a vue pour l‘instant. Comme je suis bien. Ici je suis à ma place, je me sens heureuse et en sécurité, j‘ai 4 ans, peut être 5. Soudain, alors que les lions quittent la piste, un clown arrive sous des tonnerres d‘applaudissements. Et un faisceau de lumière vient me caresser. Alors que l‘on m‘aperçoit, posée en grand écart sur le trapèze, le cri de ma mère vient déchirer mes oreilles. Je me cramponne à la barre, prête à me laisser tomber... le clown me rattrape. Je suis fière de moi, heureuse de ma prouesse. La salle m‘ovationne, inconsciente de la réalité de ce qui vient de se passer. Oui je me suis sauvée du banc, des côtés de ma mère. J‘avais l‘espoir d‘un autre avenir, loin d‘elle. Je me suis vue un instant enfant du cirque parmi les autres. Paillettes plein les yeux, qui s‘épuisent de mes larmes d‘impuissance alors qu‘elle vient de refuser cette proposition du clown de me garder avec eux. Je suis la première concernée, pourquoi n‘ais-je pas la liberté de mon choix de rester? Dépenser autant de mon énergie et en arriver là. Encore aujourd‘hui comme il m‘est douloureux le chemin du pardon, même si ma conscience m‘y appelle. Ce soir là, ma mère, j‘ai voulu mourir de manger trop de miel ... au moins aller à l‘hôpital pour faire entendre mon calvaire. Sortir des mensonges et de la torture. J‘ai survécu. Heureuse d‘avoir rencontré sur mon chemin des mains tendues, des coeurs ouverts. En gratitude d‘être en vie aujourd‘hui. Caroline

13 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Coucou, voici les mots normands du 05/07/2020

Porte, honorer, pensée, permission, certain, bien, sage, supposition, passion, liberté, moral Permission et liberté d’écouter mes besoins, mes ressentis, mes émotions et mes pensées, mes passions… Ouv

Mots du samedi 04/07/2020

Spécial, homme, espace, diplôme, conteuse, querelle, réserve, vague, sujet, architecte, aigrelette😉 Hier soir… une conteuse racontant la légende des femmes et de leurs pouvoirs… sujet d’actualité qui