Rechercher

le 30 mars !!!

Mis à jour : 11 mai 2020

Atelier, peindre, garde, plan, philosophie, apprendre, improbable, revanche, hauteur, être, tour. Au ... 79 ème jour (ou 18? Ou 104?) de confinement, je découvre que les conversations philosophiques avec le chat du voisin, sont particulièrement inspirantes, et qu’étonnement mon frigo lui répond avec une grande sagesse. Ma capacité a grimper aux murs en dansant s’améliore. Je me découvre la capacité à prendre d’improbables postures sur mon canapé qui défieraient de nombreux maîtres yogis. Alors qu’aller à l’atelier de peinture me manque, je commence à sérieusement envisager de décorer mes murs aux feutres aquarélables. Je crois que je sais garder une certaine hauteur pour m’observer en situation. J’apprend à être impassible face au ricanement de mon pommeau de douche, peut être que cet impertinent personnage de mon univers, devra être changé une fois notre libération officialisée. Ce que j’apprécie le plus est l’humour et l’amour qui nous entourent. Caroline

Ce matin-là L'apprentie sorcière s'était réveillée rajeunie! C'était decide: elle ouvrirait l'atelier de peinture de rêves au Printemps des humains. Les yeux au ciel en gratitude, elle voyait: connaissances ancestrales une a une, revenaient doucement a son esprit. Depuis des lustres de bûchers consumes elle attendait cet instant : la philosophie des anciens lui soufflait son plan d'organisation : Apprendre Apprendre Tous les jours ouvrir son esprit Recevoir Apprendre patiemment Avec méthode Observer le calme intérieur Créer des alliances a la hauteur du cœur des Elfes Laisser s'écrouler la tour improbable de ses illusions inutiles Comme Alice au pays de ses propres merveilles, prendre son temps Puiser sa richesse au pays de ses enfances Se ressentir élue, unique, au royaume de son âme choisie Merci

Valérie

Sur ma tour de sable, tout en hauteur, je contemple l'étendue sans fin de dunes. J'aimerais tellement peindre ce que je vois, dans l'atelier de mon cœur. Mais arriverais je à y mettre la douce chaleur ce matin sur ma peau, le vent s'engouffrant dans mes cheveux et la joie d'être là ? Improbable.. Possible.. Alors, juste, me laisser porter. Et en faire ma nouvelle philosophie. N'avoir aucun plan de vie. Et re-garder ce qui vient, revanche sur mes désirs. Être et apprendre à laisser la Vie agir. Mu

Dans ce grand atelier de la Vie, je déploie mon pinceau (pas d’idées coquines, les filles, hein !) je couche (toujours pas d’idées coquines, je vous vois venir…) les mots sur les pages de mon carnet…. Je dévore (encore !!!) et j’apprends de vos mots plus savouricieux les uns que les autres… Dans ces situations improbables auxquels nous sommes tour à tour confrontés, je reste philosophe et je cherche à comprendre le plan de la Vie sur moi… sur nous… Certainement prendre de la hauteur, garder ma part d’innocence, élever ma conscience, prendre soin de mon être le plus profond, exprimer et vivre des torrent de tendresse (merci pour le partage de cette chanson, Muriel)… et la Vie et l’amour prendront leur revanche…

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Coucou, voici les mots normands du 05/07/2020

Porte, honorer, pensée, permission, certain, bien, sage, supposition, passion, liberté, moral Permission et liberté d’écouter mes besoins, mes ressentis, mes émotions et mes pensées, mes passions… Ouv

Mots du samedi 04/07/2020

Spécial, homme, espace, diplôme, conteuse, querelle, réserve, vague, sujet, architecte, aigrelette😉 Hier soir… une conteuse racontant la légende des femmes et de leurs pouvoirs… sujet d’actualité qui

Appel du Désert

en chemin vers soi

© 2020 par .

Créé avec Wix.com

  • White Google+ Icon
  • Twitter Clean
  • facebook